Cours d’économie des politiques publiques (L3) - 2019

 

Marc Gurgand (Paris School of Economics-CNRS et Ecole normale supérieure)

 

 

 

Le cours a lieu les jeudis de 9h00 à 11h00 sur le campus Jourdan, du 17 janvier au 11 avril 2018, hormis les 28 février et 7 mars. L’examen a lieu à la même heure le 9 mai.

 

L’examen final (examen 2016 ici, examen 2017 ici,  examen 2018 ici) comptera sur 16 points et le reste est lié à la présentation d’un exposé (cf. ci-dessous).

 

Ce cours constitue une introduction à l’analyse économique des politiques publiques. Il présentera les outils d’analyse des motifs et des effets de différentes interventions publiques et s’appuiera sur une littérature empirique en plein développement, qui permet d’analyser et d’évaluer les politiques publiques non pas dans un cadre théorique abstrait, mais de façon contextualisée, en éclairant de façon vivante les débats contemporains. Il traitera aussi bien des économies développées que des économies en développement, et sera conçu pour intéresser aussi bien les étudiants qui se destinent à la recherche en économie que ceux qui s’orienteront vers les filières administratives. Après une introduction générale, le cours traitera d’un choix de thèmes.

 

Il n’y a pas de manuel correspondant à ce cours, mais les introductions générales s’appuient sur A. Bozio et J. Grenet, Economie des politiques publiques, Collection Repères, La Découverte, 2010 et J. Gruber, Public Finance and Public Policy, Worth Publishers, 2007.

 

Exposés

 

Les étudiants qui souhaitent valider ce cours doivent présenter de courts exposés qui contribueront à la note finale. Ces exposés doivent être préparés et présentés à 2 ou 3 et durer 15 minutes. Les supports de présentation à projeter (en pdf) sont recommandés mais pas obligatoires. Les sujets des exposés sont indiqués ci-dessous. Les étudiants doivent s’inscrire pour présenter chaque exposé sur le site suivant https://www.wejoinin.com/sheets/xjahe

 

Recommandation : les exposés sont courts, il faut aller à l’essentiel. En particulier, lorsqu’il s’agit de présenter un papier, allez dans la force du papier et/ou discutez ses limites de fond. Souvent, les sections ``robustness’’, qui sont importantes du point de vue de la rigueur scientifique, ne sont pas du premier intérêt pour nous. Interprétez les résultats : ce que nous avons appris, ce que nous n’avons pas appris, pourquoi c’est important (ou pas). Je l’ai limité au maximum, mais il y a parfois des aspects un peu techniques, avec lesquels vous n’êtes pas forcément familiers : ne vous laissez pas entraîner, restez-en à l’intuition, privilégiez l’interprétation des figures aux tableaux économétriques lorsque c’est possible.

 

 

 

INTRODUCTION

 


 

 SLIDES


Référence: A. Bozio et J. Grenet, Economie des politiques publiques, Collection Repères, La Découverte, 2010.

 

Jeudi 17 janvier

(salle R2-02) 

 

Pas d’exposé 

 

 

Jeudi 24 janvier

 (salle R2-02) 

Exposé 1 : Présenter l’article de Xavier Giné, Dean Karlan et Jonathan Zinman, ``Put your money where your butt is : A Commitment contract for smoking cessation’’, AEJ : Applied Economics, 2010. Cet exposé illustre la section du cours consacrée à l’incohérence temporelle.

 

 

 

POLITIQUES ACTIVES ET EVICTION SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL

 

 


 

SLIDES 


Référence: L. Behaghel, B. Crépon, M. Gurgand, Th. Kamionka, L. Lequien, R. Rathelot et Ph. Zamora, L’accompagnement personnalisé des demandeurs d’emploi, Revue française d’économie, vol. 38, 2013.

 

Jeudi 24 janvier

(salle R2-02)

 

Exposé 2 : Présentation des politiques actives de l’emploi ; donner une présentation des intentions et des mises en œuvre, mais sans s’intéresser aux effets/impacts. On pourra utiliser le chapitre 5 de Perspectives de l’emploi de l’OCDE 2007, la fiche thématique de la Commission européenne (2017), ou le début du papier de Véronique Simonnet, ``Evaluation des politiques actives du marché du travail, introduction’’, Travail et emploi, 2014 et chercher quelques données à jour sur les volumes et les dépenses. 

 

Jeudi 31 janvier

(salle R2-02)

Exposé 3 : Présenter l’article de Peter Dolton et Donal O’Neill, ``The long-run effects of unemployment monitoring and work-search programs : experimental evidence from the United Kingdom’’, Journal of Labor Economics, 2002. Evaluation assez simple d’un program d’activation.

 

 

QUASI-MARCHÉS DE L’EDUCATION

 


 

 SLIDES


Référence: D. Epple, R. Romano et M. Urquiola, School Vouchers, A Survey of the Economic Literature, NBER Working paper 21523, 2015.

 

Jeudi 7 février

(salle R2-02)

 

Exposé 4: Présenter la réforme chilienne du système éducatif. Vous pouvez utiliser les sections de présentation du contexte dans Alejandra Mizala et Pilar Romaguera, ``School performance and choice : The Chilean experience’’, Journal of Human Resources, 2000; Patrick McEwan, ``the effectiveness of public, catholic and non-religous private schools in Chile’s voucher system ‘’, Education Economics, 2001 ; Chang-Tai Hsieh et Miguel Urquiola, ``The effects of generalised school chooice on achievement and stratification : Evidence from Chile’s voucher program ‘’, Journal of Public Economics, 2006. L’objectif de l’exposé est de présenter les inspirations, le contenu de la réforme et la description du système et de ses évolutions ; ne vous engagez pas dans les parties d’évaluation d’impact, je les traiterai après.

 

Jeudi 14 février

(salle R2-02)

Exposé 5: Présenter l’article de Atila Abdulkadiroglu, Parag Pathak et Christopher Walters, ``Free to choose : can school choice reduce student achievement ?’’, American Economic Journals : Applied Economics, 2018.

 

 

 

TITRISATION DES TERRES

 


 

Jeudi 21 février

(salle R2-02)

 SLIDES


Exposé 6 : Présenter l’article de Markus Goldstein et Christopher Udry : “The profits of power : Land rights and agricultural investment in Ghana”, Journal of Political Economy, 2008. 

 

Jeudi 14 mars

(salle R2-02)

Exposé 7: Présenter l’article de Rémi Bazillier et Victoire Girard, ``The gold digger and the machine. Evidence on the distributive effect of the artisanal and industrial gold rushes in Burkina Faso, Working paper, 2017.

 

 

 

INCIDENCE FISCALE ET POLITIQUES DU LOGEMENT

 

 


 

 SLIDES


Lecture : A. Bozio, G. Fack et J. Grenet, Les allocations logement : comment les réformer ? Opuscule IPP-Cepremap, 2015.

 

Jeudi 21 mars

(salle R2-02)

 

 

Exposé 8 : Présenter factuellement les politiques d’aide au logement en France et les débats auxquels elles donnent lieu.  On pourra utiliser notamment le rapport de l’IPP Réformer les aides personnelles au logement (il y a aussi l’opuscule Cepremap, lien sur la même page) ; la note du CAE sur la politique du logement locatif ; le bilan annuel réalisé par la DREES, Minima sociaux et prestations sociales

 

Jeudi 28 mars

(salle R2-02)

Exposé 9 : Présenter l’article de Youssef Benzarti et al., “What goes up may not come down: asymmetric incidence of value-added taxes, NBER WP 2018” sur l’incidence fiscale. Je vous recommande d’utiliser au maximum les représentations graphiques. Dorian Carloni présente le papier ici (3e orateur), c’est assez clair.

 

 

 

TRAVAIL DES ENFANTS

 



SLIDES


Lecture : Ch. Dumas et S. Lambert, Le travail des enfants : quelles politiques pour quels résultats ? Opuscule Cepremap, 2008.

 

Jeudi 4 avril

(salle R2-02)

 

Exposé 10 : Donner la mesure du phénomène du travail des enfants dans le monde, en étant précis sur les questions de définition et en disant un mot des sources. On pourra s’appuyer sur Making progress against child labour, ILO, 2017.

 

Exposé 11 : Présenter l’article de Emmanuel Skoufias et Susan Parker, ``Conditional cash transfers and their impact on child work and schooling: Evidence from the Progressa progam in Mexico’’, Economia, 2001

 

 

DES EVALUATIONS EN PRATIQUE

 

 

 

 

Jeudi 11 avril

(salle R2-02)

 

Présentation et discussion d’évaluations à forts enjeux politiques : Opérateurs privés de placement, Internat d’excellence de Sourdun, Programmes de réussite éducative.


Exposé 12: Au choix: a) L’évaluation du RSA. On peut utiliser l’article de Yannick L’Horty, membre du comité d’évaluation, et ceux, critiques, de Bernard Gomel et Dominique Méda, et Bernard Gomel et Evelyne Serverin; ou b) L’évaluation de la Garantie Jeune. 


Un seul exposé, please.


Dans les deux cas, on est moins intéressés par les résultats que par les questions, le processus, les débats éventuels, les méthodes, les résultats et leur utilisation, etc. et ce que vous pensez de tout ça.

 

EXAMEN

 

 

 

Jeudi 9 mai

(salle R2-02)